Le débat sur le moratoire des grandes surfaces

lepontet

L'activité des grandes surfaces piétine

"La reprise du commerce entamée en 2014 ne s’est pas démentie en 2016, d’après les chiffres communiqués par l’Insee le 30 juin. La vitalité est particulièrement forte pour le secteur automobile (vente et réparation), avec une croissance de 6,7% des ventes en volume. C’est également vrai pour les ventes de gros (notamment les équipements de l’information et de la communication), et les ventes au détail. 
Les statistiques de l’Insee confirment par ailleurs la poussée d’internet : le commerce hors magasin progresse de 3,9% en 2016, comme en 2015, sous l’effet des ventes à distance (par internet et par correspondance). 
S’agissant des produits alimentaires, l’activité des grandes surfaces est en berne avec -1,2% en volume, alors que les ventes du commerce spécialisé et artisanal sont "très dynamiques" (+4,6% en volume), de même que celles des superettes généralistes (+3%). "Les hypermarchés résistent néanmoins un peu mieux que les supermarchés", précise l’Insee. Conséquence : si le nombre d’hypermarchés reste stable, celui des supermarchés décline, notamment dans le "hard discount"."

Lire la suite.

Extrait d'un article des actualités Locatis, caisse des dépôts et des consignations - 5/07/17.