Et la santé ?

La période du confinement nous a fait un peu peur, comme à tout le monde. Que va-t-il se passer pour les porteurs de projets installés dans les boutiques ? Comment va se dérouler la levée de fonds institutionnelle en cours ? Quelles conséquences pour Villages Vivants en ces temps où les élections ont été repoussées ? Point post confinement.


Côté boutiques

A Boffres, en Ardèche, le temps des travaux a été suspendu pour la future auberge-café-restaurant multi services. En mai, les travaux ont repris. Nos chers aubergistes sont bien occupés, entre installation de murs chauffants et projection de l’isolant en béton végétal de chanvre par un maître du genre : Laurent Goudet de la société AKTA. De nombreux artisans viennent d’ailleurs le rencontrer et observer sa technique. L’auberge de Boffres est décidément vraiment multi dimensionnelle !
A Trévoux, dans l’Ain, la librairie a repris sa vie d’avant avec ses clients et ses événements après une période de fermeture.  Et les bureaux de Villages Vivants ont rouvert, dans le local de Crest, avec en vitrine, une belle exposition de panneaux peints et calligraphiés par Jill Strong. Objectif pour ce local à Crest : installer un porteur de projet et déménager Villages Vivants ! Pour en savoir plus sur nos projets, lisez l’article dédié.

Nous cherchons des projets en Auvergne-Rhône-Alpes ! Vous êtes intéressé ou vous connaissez quelqu'un qui pourrait être intéressé ? Découvrez les rencontres connectées !


Côté finances

La levée de fonds institutionnelle à hauteur de 1,8 million d'euros, par la SCA Foncière solidaire a officiellement démarré début février 2020. Elle devait aboutir fin juin 2020, mais la crise liée au Covid  a gelé les discussions  jusqu’à fin avril. Depuis les négociations ont repris : à ce jour nous avons des confirmations  – validées en comité – à hauteur de 900 000 euros. Les fonds devraient arriver en septembre et permettront de financer environ 7 projets.

Pendant le confinement, la SCIC a mobilisé plusieurs soutiens financiers, dans une logique d’anticipation très prudente : prêt garanti par l’état, chômage partiel, coup de pouce supplémentaire de la Fondation la France s'engage, apports en compte courant d’associés de la part de sociétaires de la SCIC. De quoi passer les mois de crise et le retard de la levée de fonds. A ce jour la situation globale financière est très saine.


De nouveaux contrats avec les collectivités

Saint-Marcellin-en-Forez dans la Loire
Aux côtés d’urbanistes et d’architecte, Village Vivants a été choisi pour se pencher sur les questions du développement local et de l’installation d’activités utiles au territoire à Saint-Marcellin-en-Forez. L’étude se déroulera en trois phases successives, jusqu’à fin 2020, avec des temps forts de résidence pour permettre la rencontre avec les habitants et acteurs locaux, et la programmation d'événements de concertation et de coconstruction du projet de revitalisation.

Capture decran 2020 07 06 a 14.35.33


Le Teil en Ardèche
Suite au tremblement de Terre au Teil, Villages Vivants a intégré une équipe qui mènera une étude urbaine d'ensemble pour la réhabilitation de la ville. Et ceci en intégrant la dimension participative et l’Economie Sociale et Solidaire avec bien entendu la touche Villages Vivants.

Thibault Berlingen de Villages Vivants multiplie les rencontres avec des élus, de plus en plus intéressés par la proposition de Villages Vivants. Une excellente nouvelle.