Villages Vivants au temps du coronavirus

Quelles conséquences pour les boutiques ? Quels impacts sur vos investissements solidaires et sur la coopérative ?



Quel impact sur les boutiques et projets d'achat

Comme beaucoup de commerces de proximité et d'entreprises, la librairie de Trévoux et l'Auberge de Boffres affrontent les conséquences de la crise sanitaire. La librairie a fermé ses portes pour un temps indéterminé, et les travaux de l'Auberge ont été suspendus, décalant l'ouverture prévue avant l'été.
Nous espérons être à la hauteur du soutien que nous pouvons leur apporter et nous ne manquerons pas de donner de leurs nouvelles.

A Crest, la boutique achetée et rénovée qui accueille les bureaux de Villages Vivants est pour le moment désertée pour cause de télétravail. Les expositions dans la vitrine, dédiée aux habitants, reprendront dès la fin du confinement. Après Vincent Hickman, ethnomusicologue, musicien et conteur, qui expose des instruments de musique, c’est Jill Strong, peintre en lettres, qui s’emparera de l’espace vitrine.

Les projets d’achat immobilier sont décalés dans le temps. La levée de fonds institutionnelle qui devait se dérouler les jours prochains a été reculée, ce qui impacte les capacités d’achat de Villages Vivants. Mais retard ne signifie pas abandon!


Quels impacts sur Villages Vivants et sur les investisseurs solidaires

Votre investissement
Aujourd'hui, Villages Vivants va bien, et votre investissement est plus que jamais solidaire : les projets de l'Auberge de Boffres et de la librairie de Trévoux ont été réalisés grâce à votre argent. Votre engagement est également source de sérénité pour les porteurs de projets, avec qui nous sommes régulièrement en lien. Plus que jamais, cette période nous renforce dans la conviction que l'investissement solidaire que vous avez fait, permet à une autre économie de voir le jour, une économie plus résiliente et au service de l'humain

  ::  Bonne nouvelle ! Vos investissements dans Villages Vivants sont défiscalisables !  ::  
L'étude juridique de nos avocats spécialisés dans l'économie sociale et solidaire, le cabinet Impact Lawyers a permis de clarifier l'éligibilité au dispositif d’exonération sur le revenu. En résumé les particuliers ayant investi en titres participatifs ou en parts sociales dans la SCIC Villages Vivants peuvent en bénéficier. Nous consacrerons un mail dédié à cette information sous peu.

Les conséquences pour Villages Vivants
Bien sûr, la crise sanitaire a des conséquences pour nous aussi. Les élections municipales ont été reportées, avec pour conséquence de décaler des contrats d'accompagnement de collectivités. L'équipe a multiplié les échanges avec les territoires ces derniers mois, pour préparer un accompagnement sur mesure des nouveaux élus dès le début de leurs mandats.

Toute l'équipe est en télétravail. Trois membres de l'équipe sont en congés pour s'occuper de leurs enfants et l’activité ralentissant, il est possible qu’une période de chômage partiel soit envisagée pour les membres de l'équipe.

Pour le moment, chacun continue son travail, même si nous trépignons de retrouver la vie d’équipe et la vie de quartier !