Joyeuse, Ardèche (07)

Construire une vision d’avenir pour le centre-ville de Joyeuse en impliquant habitants et acteurs du territoire

  • 20190528 175227
  • 20190528 200247
  • 20190528 200559
  • 20190528 200605
  • 20190528 200844
  • 72187806 2520259534762097 3404672308420280320 n
  • 74374755 2520259554762095 6103278188383698944 n
  • 76642467 2520259491428768 5102268268287098880 n
  • 78773720 2576192875835429 4170523595010736128 o
  • 78935147 2576190019169048 3308638579143475200 o
  • 79968606 2576190909168959 5432858914741813248 o 1
  • IMG 20190417 141819
  • IMG 20190528 193705
  • IMG 20190528 200729
  • IMG 2344111
Description:

 

carte joyeuse

gazette apt4

 

Mars à décembre 2019 : un diagnostic participatif construit pas à pas avec une communauté d’acteurs


Joyeuse, un village atypique sur 3 étages

Village atypique construit sur 3 étages, Joyeuse doit son nom, d'après la légende, à l'épée de Charlemagne qui y livra bataille. Avec ses voisines Rosières et Lablachère, Joyeuse constitue un centre pour la communauté de communes du Pays de Beaume Drobie (8600 habitants), abritant notamment un collège et une maison médicale.
Au cœur des Cévennes Ardéchoises, et malgré sa réputation touristique portée par un tissu artisanal dynamique, Joyeuse subit comme de nombreuses communes rurales la désertification de son cœur commerçant.
 

Les raisons de l'intervention de Villages Vivants

Alors que la communauté de communes venait de prendre la compétence “Commerces” et s’apprêtait à mettre en place son Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (le premier d’Ardèche), celle-ci a décidé de mobiliser Villages Vivants pour questionner la place du cœur de Joyeuse et son devenir, en partenariat avec la commune. Associant des réflexions en terme d’urbanisme et de développement économique, Villages Vivants a proposé une méthode impliquant de près les usagers et acteurs du centre-ville. La Banque des Territoires, reconnaissant l’aspect innovant de la démarche, a proposé un cofinancement de 50% de l’opération.

 

Comprendre les dessous de la vacance commerciale

Pendant 9 mois, Villages Vivants a mené des enquêtes et des entretiens pour cartographier et évaluer la vacance commerciale. Retrouver et rencontrer les propriétaires, les sensibiliser, visiter leurs locaux, identifier les commerçants cherchant à céder leur activité et des exemples de locaux ayant trouvé repreneur sont des phases essentielles à l'établissement d'un diagnostic et de préconisations, portant tant sur l’immobilier que les sur les conditions de commercialisation des locaux.

Parallèlement, une enquête sur le centre-ville a été menée auprès des habitants de Joyeuse et des environs. L'offre commerciale répond-t-elle à leurs attentes ? Comment et pourquoi viennent-ils en centre-ville ? Quels potentiels de développement identifier pour quels secteurs d’activité ?

 

Impliquer habitants et acteurs du centre-ville autour d’un projet commun

Dès le démarrage de la mission, Villages Vivants a constitué et animé un “comité de gouvernance” associant élus, services de la collectivité, commerçants, citoyens, responsables associatifs, entrepreneurs… Lieu de rencontre des acteurs du centre-ville, ce comité s’est réunit régulièrement pour partager l’avancement du diagnostic, les attentes de chacun, et faire émerger des actions partenariales. Pour impliquer un public plus large, différents formats ont été déployés :

  • une balade urbaine autour des "mémoires vivantes” du territoire : l’occasion pour les habitants de s’exprimer sur leurs attentes pour le centre-ville in situ, et de valoriser l'histoire commerçante de Joyeuse comme fil conducteur pour imaginer l'avenir ;
  • des micro-trottoirs pour recueillir la parole sur les marchés et dans la rue, diffusés sur les réseaux sociaux pour animer le débat et attiser la curiosité des habitants ;
  • une intervention auprès des élèves du Collège Vallée de la Beaume : une manière d’illustrer leur programme de Géographie et de les impliquer dans la vie communale, tout en touchant les parents d’élèves ;
  • une action d’embellissement des vitrines vides, impliquant une douzaine d’artistes et artisans locaux ainsi que les élèves du Collège invités à exposer leurs travaux. Cette occupation transitoire a un double effet de sensibilisation des propriétaires à la réaffectation de leurs locaux vacants, et d’impact sur l’image du centre-ville, venant “activer le changement” de manière rapide et visible.

IMG 2344113


Découvrez la synthèse des avis et idées récoltées dans la Gazette du projet !
Téléchargez la gazette


Résultats de la démarche

200 habitants du territoire mobilisés
70 participants aux évènements (balade urbaine, interventions au Collège)
25 propriétaires de locaux vacants et commerçants rencontrés et conseillés
20 parties prenantes au “comité de gouvernance” associant élus, services de la collectivité, commerçants, citoyens, responsables associatifs, entrepreneurs…  
79006997 2576190262502357 2229421492179828736 o

Témoignages

"La démarche initiée par Villages Vivants m'a permis de rencontrer des partenaires pour ouvrir mon espace de coworking/boutique d’artisanat, et a accéléré mon projet. Aujourd'hui je fais partie d'un cercle de réflexion sur la redynamisation du centre-ville de Joyeuse, au côté de la collectivité et d'autres commerçants." Julie Godel, Atelier Singulier  

 

“Depuis le démarrage de la mission, nous avons observé une réelle prise de conscience des élus et acteurs du territoire du rôle important joué par le centre-ville de Joyeuse, et de l’intérêt d’y mener une action ciblée. La dynamique mise en place par Villages Vivants a créé un cadre d’échange et de dialogue qui est une vraie réussite !” Guillaume Martinez, chargé de mission Urbanisme à la Communauté de communes   

 

“Comprenant qu’une démarche sur le centre-ville était en cours, certains entrepreneurs ont réagi : souhait de rester dans le centre plutôt que de partir en périphérie, renouveau d’une association de commerçants pour mener des actions communes, naissance de partenariats… Et d’autres acteurs ont été associé, comme le Parc Naturel qui est venu proposer un soutien pour mettre en place une signalétique qualitative.”

 IMG 2513

 

En 2020, des préconisations d'actions !

La phase de diagnostic a permis d’identifier une série d’objectifs stratégiques pour la redynamisation du centre-ville de Joyeuse, partagés avec les parties prenantes de la démarche. Villages vivants a ensuite proposé des leviers d’action opérationnels pour lutter contre la vacance commerciale et poursuivre la mobilisation autour d’un projet collectif. Les échanges se poursuivent avec la collectivité pour accompagner des réaménagements urbains dans le centre, et étudier la faisabilité d’une intervention foncière pour proposer un espace commercial test partagé entre plusieurs créateurs d’entreprise.

 

Les partenaires et acteurs

  • Communauté de communes du Pays de Beaume Drobie
  • Ville de Joyeuse
  • Office de tourisme Cévennes d’Ardèche
  • Chambre de Commerce et d’Industrie d’Ardèche
  • Conseil Architecture Urbanisme Environnement (CAUE) d’Ardèche
  • Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche
  • Chambre des Métiers et de l’Artisanat d’Ardèche
  • AMESUD
  • Association Rue des Arts

Action soutenue par un cofinancement de la Banque des Territoires