Notre vision

Notre vision

L’immobilier ne doit pas se limiter à des fins spéculatives. Il doit être un outil pour installer des activités et remettre de la vie dans les campagnes.

Des campagnes ingénieuses

Vacance commerciale, paupérisation des centres-villes, sentiment d’abandon… Dans beaucoup de villages et petites villes, les vitrines vides et les rideaux de fers sont baissés. Dans les villages, quand un café, une boulangerie ou une épicerie s’en va, ce sont des services quotidiens et du vivre ensemble qui disparaissent.

Pourtant, des initiatives ingénieuses émergent un peu partout. Une usine en friche ? Voilà un Tiers-Lieu pour 50 personnes ! Là une micro-crèche, ici un atelier de réparation de vélo ou une ressourcerie. Les territoires ruraux réinventent tous les jours des formes de consommation et de solidarité relocalisées. Et c'est ce mouvement, ce modèle que Villages Vivants veut soutenir et diffuser.

Capture decran 2019 10 07 a 14.07.27

L'épicerie de Beaufort, un modèle inspirant

 

Le grand mouvement de l’Economie Sociale et Solidaire

Ces nouveaux modèles, ces activités imaginées parfois dans une obligation de “débrouillardise”, n’arrivent pas par hasard. Elles répondent à un besoin, à une problématique dans un lieu précis. Leur lieu d'implantation sera proche de leurs bénéficiaires ou clientèles.
Ces nouvelles boutiques de proximité, souvent issues de l'Economie Sociale et Solidaire, sont avant tout à la recherche d'un impact social. Le café ou le Tiers-Lieu ne déménageront jamais dans une zone commerciale pour augmenter leur clientèle.

 

Villages Vivants souhaite être le précurseur d’un modèle immobilier différent basé sur la création de biens communs, le partage de la valeur et l’implication des citoyens pour favoriser l’implantation d’entreprises sociales sur les territoires et redynamiser les villages français.


Pour un immobilier commercial accessible et solidaire

Bien souvent, ces belles initiatives sont freinées par un immobilier dominé par une logique de spéculation, alors même qu'il devrait être un moyen d'installer des activités et de redynamiser les endroits désertifiés. Mais un autre modèle existe, et Villages Vivants se positionne comme ce contre pouvoir, ce nouveau modèle, en achetant des locaux et en les rénovant pour installer des activités à fort impact social, des lieux qui permettent aux habitants de retrouver des services de proximité et du lien social.